Accueil > Journal de bord > Asie > Myanmar > Voyager et randonner en Birmanie au plus près de la nature.

Voyager et randonner en Birmanie au plus près de la nature.

bagan ancien
 
La Birmanie est un pays magnifique aux paysages variés, un écrin de nature dans un monde qui ne cesse de se moderniser et de s’architecturer. Et si le pays est magnifique, les infrastructures y sont encore restreintes et peu pratiques pour se déplacer. Peu de routes et de mauvaise qualité, peu ou pas de réseaux ferroviaire, l’avion reste toutefois un moyen efficace pour faire de longues distances en peu de temps à un coût abordable. Mais le must est de profiter de la nature en partant en trekking pour rallier des points d’intérêt. Dans ce billet, j’ai envie de vous donner quelques pistes pour profiter de la Birmanie dans les deux spots que j’ai préférés.

 

Vous pouvez partir avec un billet d’avion en poche et tout gérer sur place, mais je pense que, pour profiter au mieux de ce périple, il peut être judicieux d’organiser votre voyage et d’en confier l’organisation à une agence spécialisée, en savoir plus.

 
 

Randonner en Birmanie : Trek Kalaw-Inle.

 

Petit topo sur Kalaw :

 

rue kalaw
 
Je n’ai malheureusement pas osé tenter l’expérience du Trek entre Kalaw et Inle de peur que Lucas mon fils, alors âgé de 4 ans, ne puisse pas suivre. En réalité, et comme l’ont prouvé mes amis du tour du monde à 80 cm, ce Trek est largement abordable même pour les plus jeunes.

 

La région de Kalaw est un véritable havre de paix caché dans la montagne : l’air y est frais, la nature de toute beauté ,et la ville en elle-même bien, que petite, offre de nombreuses choses à faire. Son marché, ses petites rues très vivantes, de nombreux hébergements à prix vraiment « cheap » pour le pays, de nombreux restaurants, bars, des balades dans les montagnes et vallées environnantes, une gare de bus desservant à peu près toutes les villes touristiques du pays. Un vrai bonheur après les tumultes de la capitale.

 

lucas kalaw
 
Nous avons beaucoup apprécié notre promenade au temple bouddhiste situé à l’extérieur de la ville en haut d’une montagne ainsi que la vue imprenable sur les vallées environnantes. Elles donnent une très bonne idée de ce que vous pourrez découvrir dans la région. Le monastère typique est un véritable havre de paix où se ressourcer.

 

vue kalaw randonner en birmanie
 
Nous nous rappelons de la guesthouse située à l’entrée de la ville et dirigée par une femme adorable qui aura vu des générations de backpackers défiler dans sa maison (Lilly Inn : 7 $ la nuit). Vous pourrez avec un peu de chance même profiter d’une douche chaude et à coup sûr d’un petit déjeuner copieux.

 

marché kalaw
 
Je vous recommande aussi de passer au marché typique pour y glaner un souvenir et pourquoi pas y prendre quelques épices ou tester des produits locaux. Attention tout de même : la nourriture birmane n’est vraiment pas ce qui vous laissera le meilleur souvenir. Mais pas d’inquiétude : vous pourrez facilement manger chinois.

 
 

Le Trek :

 

Plusieurs itinéraires s’offrent à vous mais comptez environ 3 jours pour faire les 40 km qui relient Kalaw à l’entrée du Lac Inle. Possibilité de bivouaquer ou de dormir chez l’habitant. Je vous recommande de prendre un guide accompagnateur : cela vous permettra de profiter pleinement de cette randonnée. Coté équipement, je vous conseille d’avoir de bonnes chaussures de marche et surtout des vêtements chauds pour la nuit. Pas besoin de traîner avec vous votre gros sac de voyage qui sera pris en charge et amené directement à votre point d’arrivée. Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous propose de faire un tour sur cet article de nos amis Vanessa, Arnaud et Louanne.

 
 

Petit topo sur le merveilleux lac Inle :

 

maison lac inle
 
Le lac Inle est incroyable
. C’est un lieu paisible autour duquel vous aurez l’occasion de découvrir tout un tas de trésors, des artisans hors pair, des ethnies attachantes aux histoires sorties du passé, des paysages fabuleux, une faune et une flore époustouflantes.

 

pagodes lac inle
 
Attention tout de même
 : ce lieu, très prisé des voyageurs, peut vite être submergé de touristes et il peut être compliqué de trouver où dormir en haute saison. Faites également attention aux attrape-touristes. Si je vous recommande fortement d’en faire le tour en bateau, vous n’échapperez pas au « promène-couillons » avec stop chez les artisans locaux. Pour les fumeurs, je vous conseille de tester les cigares locaux avec un petit goût d’anis. L’arrêt aux temples et pagodes vaut aussi le détour. Nous avons également apprécié le temple des chats (nous-même ayant une adoration sans borne pour les petites bêtes à fourrure).

 

inle temple des chats
 
Je vous propose, pour vous faire une idée du lac, de faire un tour sur notre vidéo sur ce lieu formidable.

 

famille lac inle

 
 

Découvrir Bagan à pied et à vélo :

 

pagodes julien lucas
 
Bagan est le deuxième coin de Birmanie qui nous a littéralement scotchés. Bien qu’étant non croyants et plutôt réfractaires à tout ce qui a trait à la religion, nous avons réellement été époustouflés par la beauté du site et avons ressenti le coté mystique des lieux. Le lever de soleil et le coucher de soleil sont juste hallucinants quand vous vous trouvez au milieu des milliers de pagodes sorties de l’ancien temps. Cela provoque vraiment une impression de retour dans le passé riche d’une culture ancestrale. Et toujours des Birmans charmants.

 

pagodes bagan
 
Le site est vraiment grand et il vous faudra plusieurs jours pour en faire le tour. Pour le coup, je vous recommande vivement de réserver votre guesthouse à l’avance car il n’est même pas sûr, suivant la saison, de trouver un lit en dortoir. Testez la Drago (bière à 10 degrés) et, si vous êtes chanceux, gardez le bouchon ; peut-être que la deuxième sera offerte.

 

Pour vous déplacer sur place, il vous faudra louer un vélo, un scooter, ou un scooter électrique, car en marchant sous un soleil de plomb, vous vous épuiserez vite. Toutefois, il y a de belles excursions à faire dans la région.

 

Là encore préférez la nourriture chinoise aux plats typiques qui sont vraiment infectes.

 

rivière bagan mandalay
 
Je vous recommande aussi vivement de prendre le bateau pour rejoindre (ou venir) de Mandalay qui se situe à mi-chemin entre Bagan et Inle.

 

Je vous propose un aperçu de cette région au travers d’une vidéos que nous avons réalisé sur place.

 

bagan lucas vache
 
 
Comme vous l’aurez compris, le Myanmar nous laisse vraiment un souvenir très agréable : son peuple souriant, accueillant et incroyablement philosophe nous a vraiment conquis. Ses paysages impressionnants nous ont séduits. Plus généralement, l’atmosphère du pays nous a définitivement convaincus que la Birmanie est une des perles d’Asie. Comptez au moins 15 jours, voire 3 semaines dans le pays pour avoir le temps de profiter des différentes régions et atmosphères.

 

Ce pays bouge et évolue très vite et s’ouvre au monde. D’après les retours récents, le pays n’a pas perdu de son authenticité comme on peut le craindre quand un pays s’ouvre au tourisme. J’en traitais d’ailleurs largement dans cet article.

 

Alors que dire si ce n’est d’envisager cette destination pour vos prochains périples en Asie ??

 
 

Julien passe d'une vie tranquille : métro, boulot, dodo à une vie d'aventures avec sa famille. Il se lance en 2013 dans la réalisation d'un tour du monde et crée le Blog de voyage : www.basketetsacados.com pour partager son périple avec les internautes et sa famille. Après 35 ans d'une vie passé en France, il découvre le monde et ses merveilles et vous invite à travers articles, photos et vidéos à le suivre. pour en savoir plus rendez vous ici...

  • Merci pour cet article sur un pays que j’ai visité en 1999, ça a l’air d’avoir pas mal changé. J’avais passé de très bons moments comme à Bagan, un lieu magique! Je me rappelle du contraste saisissant entre la Birmanie et son voisin la Thaïlande, je me souviens aussi qu’on ne pouvait pas aller partout à cause des rébellions de minorités, qu’il y avait 2 monnaies: le Kyat et le FEC, je me souviens de la propagande anti NLD (parti d’Aung San Suu Kyi) dans la rue, dans les journaux, je me souviens de la population accueillante, ballonnée et peureuse car surveillée, je me souviens de petites vieilles qui cassaient des cailloux au bord de la route en plein soleil, en pleine poussière (travaux forcés). Heureusement il y a eu du changement depuis 1999, j’aimerais vraiment y retourner.

    • Le pays a dut effectivement beaucoup changer depuis ton passage en 1999, lors du mien fin 2013 les citoyens semblaient relativement heureux même si nous sentions encore le poids de la dictature. Ce qui m’a le plus frappé c’est la gentillesse et le sourire Birman.

A Votre Tour De Parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.