Accueil > Conseils aux voyageurs > Réflexions sur le voyage > Voyager c’est le choix d’être libre

Voyager c’est le choix d’être libre

etre seul
 
Souvent je me sens seul, je me demande ce que je fais là… Je me sens spectateur de ma vie et je rêve d’être libre !

 

J’ai beau me réveiller dans la nuit et sentir celle que j’aime respirer tout prêt de moi, pourtant je suis seul…

 

Je crois que depuis toujours ce sentiment me pèse. C’est terrifiant de se dire que tout autour de nous n’est qu’une vaste comédie se jouant dans le seul but de nous rendre les choses un peu moins pénibles. Plus j’y réfléchis et plus je trouve cette sensation intolérable. Plus j’y pense et plus je me demande pourquoi je suis là, pourquoi nous sommes là ? À quoi bon ? Nous ne sommes que des grains de sable parmi un océan de grains de sable. Cela m’effraye. Cela me rend triste.

 

beauté voyage couché soleil
 
Vous vous demandez certainement : mais où veut-il en venir ? Quel rapport avec le voyage ? Et pourtant à y réfléchir vous comprendrez bien que c’est ce sentiment, que je ne dois sans doute pas être le seul à ressentir, qui me pousse à prendre la tangente. Les épreuves de la vie, les moments de tristesse intense, les déceptions, les situations stressantes, sont des temps forts qui nous poussent à nous interroger et nous remettre en question. Des prises de consciences qui pour ma part, me rappellent qu’à un moment j’ai eu un rêve, une envie ou un espoir déçu ou oublié au profit d’un quotidien pesant et lénifiant.

 

La société d’aujourd’hui relève plutôt de la pensée unique à cent mille lieux de ce que nous sommes profondément. Il n’y a de place que pour les ingénieurs, les technocrates et les financiers. Mais nous ne sommes pas que ça. Nous sommes aussi des sentiments, des sensations et des émotions. Je crois au fond que la société actuelle a oublié de vivre et préféré consommer de façon outrancière : société kleenex où l’on préfère jeter plutôt que réparer, ou l’on préfère acheter plutôt qu’échanger.

 

A l’ère du tout-connecté, je ne me suis jamais senti aussi seul, à glaner un j’aime sur Facebook pour avoir le sentiment d’exister aux yeux d’un parfait inconnu, plutôt que de parler et de partager avec ceux qui me sont les plus proches et plus généralement avec les personnes que je croise physiquement. Ce monde est un peu fou, on marche sur la tête et tout le monde applaudit des deux mains ! Est-ce donc ça le progrès ?

 

Les gens ne savent plus s’aimer, mais savent-ils vraiment ce qu’est l’amour. Nous vivons dans une société où l’on nous inculque depuis notre plus jeune âge que pour être heureux il faut s’aimer soi-même, avoir une bonne image de soi, penser à soi, répondre aux standards, faire comme les autres et se valoriser par la taille de sa maison, de sa voiture et de sa montre dernier cri. « Aimes-toi et les autres t’aimeront », je crois que je n’ai jamais entendu pareille stupidité… Non pas qu’il ne faille pas s’aimer un temps soit peu, mais juste que, de mon avis, le véritable amour est celui que l’on livre de manière inconditionnelle et sans attendre de contrepartie.

 

Tout le monde recherche le bonheur mais finalement c’est lorsque nous le perdons que nous le remarquons. L’ironie dans tout ça est qu’à trop chercher le bonheur parfait beaucoup d’entre nous passent totalement à côté et se complaisent dans un espèce de mélodrame. On se cherche des excuses, on renvoie la faute sur les autres alors qu’en réalité il suffit simplement de choisir d’être heureux.

 
 

À tout cela je réponds que le voyage… c’est être libre :

 

route de la vie
 
Le voyage (certains se diront : « enfin on y vient ») est une véritable école de la vie. Il m’a apporté bien plus que tout une vie d’apprentissages souvent inutiles. Je ne crois pas que tout ce que m’ont appris mon pays, l’école, mes parents, etc, ne sert à rien, mais ce n’est pas suffisant. Pour s’accomplir en tant qu’être humain, pour s’épanouir, nous avons également besoin de cultiver d’autres savoirs totalement oubliés dans nos sociétés modernes. Comme le savoir social, le savoir sexuel (pas celui des films pornos), le savoir cognitif, le savoir émotionnel, le savoir spatial, etc.

 

La liberté que m’ont apporté mes voyages ne s’apprend pas dans les livres, ma compréhension du monde et du sens de la vie non plus. En revanche voyager m’a appris à être plus heureux, plus indépendant et en définitif beaucoup plus libre et en accord avec moi-même. Le voyage est un véritable accélérateur de vie sociale, vous parlez en quelques mois à plus de monde que pendant le reste de votre vie. Vous allez vers les autres qui vous obligent à faire un effort d’écoute pour comprendre et vous faire comprendre… il faut surpasser la barrière de la langue et notre anglais souvent très approximatif.

 
 

Le voyage est un accélérateur de vie !

 

liberté
 
Le voyage est également un accélérateur de maturité et de conscience de soi. Il nous apprend à penser par nous-même en nous extrayant de notre environnement sur-conditionné. Il nous procure aussi un moyen de nous ouvrir à d’autres horizons jusque là totalement étrangers.

 

En partant sans trop savoir pourquoi, j’avais envie de prendre mon temps, de profiter pleinement de ma famille, de voir du pays et de rencontrer du monde. Résultat, mon tour du monde m’a apporté bien plus. Cette expérience m’a permis de savoir qui je suis et ce que je veux et ne veux pas dans la vie. Elle m’a donné l’indépendance mentale et le recul suffisant pour m’extraire des dictats de la société. Elle m’a donné une autre image de la réussite qui ne se mesure pas uniquement au travail, au salaire et à la condition sociale dans la société. Et surtout elle m’a rendu plus fort et sûr de moi.

 

Beaucoup de personnes rêvent de voyager, sans trop savoir pourquoi… Au fond elles recherchent exactement la même chose que moi, peut être les même réponses, et pourtant elles sont souvent leur propre frein pour se lancer dans ce projet. Mais une fois les craintes balayées, il devient évident que les bénéfices d’une telle expérience sont beaucoup plus importants que la peur de se lancer. La liberté n’a pas de prix !

 

voyage etre libre

 
 

Pour conclure :

 

Que vous soyez seul(e), en couple ou en groupe il faut tenter l’expérience du voyage. Cette expérience favorise l’épanouissement personnel et la construction de l’être humain. L’école de la vie nous confronte concrètement aux savoirs essentiels totalement laissés pour compte dans notre société et notre système éducatif uniquement orienté sur les maths, les sciences et le langage. Je vous encourage vivement à vous lancer, à prendre le temps de vivre une expérience forte et à évoluer.

 

Vous pouvez réellement combler ce vide que vous ressentez au quotidien. Vous pouvez donner du sens à votre existence, apprendre à mieux vous connaître et à comprendre ce qui vous entoure. Le voyage est un accélérateur d’expérience qui vous permettra de vous sentir totalement libre, d’être libre ! Alors n’hésitez plus et lancez-vous !

 
 

Julien passe d'une vie tranquille : métro, boulot, dodo à une vie d'aventures avec sa famille. Il se lance en 2013 dans la réalisation d'un tour du monde et crée le Blog de voyage : www.basketetsacados.com pour partager son périple avec les internautes et sa famille. Après 35 ans d'une vie passé en France, il découvre le monde et ses merveilles et vous invite à travers articles, photos et vidéos à le suivre. pour en savoir plus rendez vous ici...

A Votre Tour De Parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.