Accueil > Conseils aux voyageurs > Info voyages > Vis ma vie de famille volontaire dans un sanctuaire pour éléphants.

Vis ma vie de famille volontaire dans un sanctuaire pour éléphants.

elephants en famille
 
Je suis très heureux d’accueillir cet article écrit par Prisca passionnée de voyages qui partage ses aventures sur son blog www.pymautourdumonde.fr ! Le sujet me touche particulièrement, car comme vous le savez sans doute je suis très attentif et sensible à la condition animal. Il me semble important de mettre en avant ce qui va dans le bon sens et qui participe à la préservation des espèces ! Merci Prisca pour ce très beau témoignage et ces magnifiques photos.

 

Partie à l’autre bout du monde dès mon enfance, cette envie de bouger ne m’a jamais quitter. Études, vacances et voyage de noces sont autant d’occasion de partir. Et ce n’est pas la naissance de notre fille il y a 5 ans qui nous empêche de poursuivre cette passion du voyage. La preuve ? Un récent tour du monde pour (re)découvrir et faire découvrir notre belle planète. Depuis, c’est un réel plaisir de partager notre expérience et de prouver que les voyages ne sont pas impossibles, même avec des enfants !

 

elephants enfant famille
 
Comment découvrir les éléphants
, énormes pachydermes en apparence si tranquilles et fascinants, au plus près, mais surtout dans le respect de leur espace, de leur rythme et de leur vie. Découvrez un sanctuaire pas comme les autres, où petits et grands volontaires se familiarisent avec ces animaux menacés dans un pays où ils sont sacrés. Bienvenue à l’ENP, l’Elephant Nature Park dans le nord de la Thaïlande.

 
 

L’ENP : un sanctuaire d’éléphants pas comme les autres.

 

sanctuaire pour elephants

 

Ce parc de 250 hectares est créé et ouvert en 1990 par Lek (« petit » en thaï), un « petit » bout de femme au grand cœur et au caractère bien trempé. Elle est la voix des éléphants en Thaïlande, pays de contradictions envers cet animal : d’un côté, ils sont vénérés; de l’autre, ils sont torturés et exploités, sans que des amendes ou peines de prison n’existent dans le code pénal. Elle se bat depuis des années avec le gouvernement pour faire entendre la voix de ces pachydermes menacés. Au-delà de les représenter, elle les comprend et leurs parle : une femme qui murmure à l’oreille des éléphants. Une confiance et un respect règnent entre ces êtres, tel qu’elle peut s’assoir sous eux sans trop de risques. Elle les écoute, ils l’écoute.

 

Cet espace est un lieu unique dans la province de Chiang Mai. Ce sanctuaire accueille, soigne, protège et garde des éléphants ‘’cassés’’ physiquement et psychologiquement, après leur vie auprès des hommes et le passage de phajaam – ou cruch – cérémonie visant à torturer l’éléphant pour qu’il obéisse à l’homme, au doigt et à l’œil. D’autres de ces animaux sont d’anciens ‘’travailleurs’’ dans le ramassage de bois, les camps de trekking pour touristes ou destinés à faire le spectacle dans la rue ou les cirques (peinture, acrobaties, basket,…).

 

Aujourd’hui, plus de 40 éléphants de tout âge et de toutes conditions physiques cohabitent sans être de la même famille : l’une est aveugle et guidée tous les jours par une ancienne résidente, l’autre est un éléphanteau protégé par des femelles plus âgées (les nannies)… Le tout sous l’œil attentif des mahouts – homme choisi par l’éléphant et en charge de le surveiller, le nourrir et participer à ses soins.

 

Dans ce parc, tout se fait dans le respect de l’environnement, des repas végétariens, à l’eau récupérée de la pluie, en passant par la manière douce utilisée pour s’occuper des éléphants : les mahouts du sanctuaire ne possèdent pas de crochet pour ‘’soumettre’’ leur éléphant contrairement aux dresseurs des autres parcs à touristes. Les visiteurs ne montent pas sur le dos des éléphants mais peuvent s’en occuper (nourriture, bain,…), et le seul show fait est celui de leur vie quotidienne.

 

Tous les fonds perçus sont reversés à l’ENP pour l’achat de la nourriture (principalement auprès des producteurs locaux), l’entretien et les salaires (mahouts et autres collaborateurs). Pour vous donner une idée, un éléphant coûte en moyenne 100 $/jours (environ 90 €).

 
 

La vie de volontaire.

 

volontariat
 
Plusieurs possibilités s’offrent à vous si vous souhaitez participer à l’aventure de l’ENP :

 
Visite sur la journée
Visite de 2 jours et 1 nuit, durant lesquels vous pourrez vous réveillez aux barrissements des éléphants
Volontariat d’une semaine
Volontariat vétérinaire (réservé aux étudiants et diplômés)
Nous avons choisi de participer en famille (avec notre fille de 4 ans) à une semaine de volontariat, avec une participation pécuniaire pour le gite et le couvert.
 
Pour profiter au mieux de cette expérience et au plus près des éléphants, nous logeons sur place et travaillons quelques heures par jour (de 8h00 à 10h30 et de 13h30 à 15h30). Répartis en plusieurs groupes, nos missions tournent tous les jours : nettoyage des abris et du parc, préparation des fruits et légumes, et distribution de la nourriture. Si le nettoyage du parc et des abris n’est pas de tout repos, ne croyez pas que la préparation de la nourriture soit chose facile : entre le nettoyage des pastèques et des potirons pour enlever les produits chimiques éventuels, et le déchargement des camions, nous n’avons pas chômé. Nous n’aurons jamais vu et épluché autant de bananes pour les écraser et les mélanger à d’autres ingrédients (farine, maïs…) pour en faire des boulettes destinées aux plus jeunes et aux plus anciens. Le summum après une telle journée ? Participer au bain des éléphants, les nettoyer et se baigner avec eux !!! Après l’effort, une récompense hors prix !!!!

 

Une fois nos missions accomplies, nous sommes libres de faire ce que nous voulons, tout en respectant LA règle principale : ne pas se balader seul(e) dans les espaces réservés aux éléphants ou s’approcher d’un éléphant hors des zones et/ou sans la présence de son mahout. Malgré leurs allures lourdes et tranquilles, les éléphants restent des animaux sauvages et imprévisibles. Des marches sont organisées afin d’être au plus près des éléphants et de leur quotidien (période de jeux des petits, bain, câlins collectifs, relations avec le mahout…). Cela donne des moments de magie, de surprise et parfois d’angoisse… Si l’idée de monter sur leur dos vous effleure, une semaine passée à leur côté vous prouvera qu’il est bien plus beau d’être auprès d’eux qu’au-dessus d’eux !!!

 

Notre fille fut la plus jeune des volontaires de la semaine, ce qui ne l’a pas empêché de se faire des copines et de participer aux tâches (à son rythme), comme tout le monde. Elle en aura étonné plus d’un par son grain de folie et son courage : imaginez une fille de 4 ans et demi à l’arrière d’un camion sans protection, donner à manger aux éléphants, les caresser, participer aux tâches de désherbage des espaces verts et descendre la rivière voisine en tubbing (descente d’une rivière assis sur une bouée). Maëwenn n’aurait laisser sa place pour rien au monde. Un de ses meilleurs moments de tour du monde.

 
 

Un royaume de chats et de chiens au sein de celui des éléphants.

 

Depuis peu, l’Elephant Nature Park a ouvert un espace d’accueil pour les chiens et les chats abandonnés, notamment au cours des inondations qu’a connu la Thaïlande. Durant votre séjour au sein de l’ENP, vous pourrez alterner le volontariat chez les éléphants et chez les chiens. Sur le même principe, vous pourrez vous occuper des chiens en les baladant, les nourrissant et participer aux soins.

 

Le royaume des chats, le Cat kingdom, est ouvert tout le temps. En manque de câlins, de douceurs ou de votre animal de compagnie ? Vous trouverez ici tous les ronrons et les « Oh comme il est mignon ! » qu’il vous faut !

 
 

Bilan d’une semaine de volontariat au cœur de l’ENP.

 

enp
 
Cet endroit est un coup de cœur de notre tour du monde. Il nous ramène au plus près de la Nature : nous sommes petits face aux éléphants, nous sommes chez eux !

 
Lek veut leur donner encore plus de place et de liberté ‘’en poussant les murs’’. Son dilemme : les garder auprès d’elle en les sachant en sécurité ou les remettre en liberté totale sans connaître leur avenir et leur fin.

 
 

Notre bilan et notre expérience sont plus que positifs :

 

elephant
 
Nous ne nous sommes jamais couchés aussi tôt, même pendant nos semaines de travail. Mais ce n’est que de la bonne fatigue.

Nous n’aurons jamais vu, rangé, épluché, nettoyé et cuisiné autant de légumes et de fruits.
 
Nous n’aurons jamais passé autant de temps à ne pas manger de viande, puisque tous les repas sont végétariens.

 
 

Mais plus sérieusement :

 

bananes elephants
 
Nous avons découvert une espèce en voie de disparition, dans un pays où pourtant elle est vénérée et sacrée. En effet, les éléphants d’Asie sont bien moins médiatisés que leurs congénères d’Afrique.

Nous avons découvert l’envers de la carte postale ‘’Spectacles d’éléphants’’ : ces shows ne font partie partie de leur nature et ne sont réussis qu’après de nombreuses souffrances pour l’animal.
 
Nous avons rencontré des personnes au grand cœur qui partagent leur vie avec les éléphants.
 
Nous avons été attendris par cette belle histoire d’amour entre un mahout et son éléphante : ensemble depuis le début, il s’occupe d’elle comme personne et anticipe ses moindres besoins et envies. Un vrai couple qui se comprend sans parler la même langue.
 
Nous ne sommes jamais monté sur le dos d’un éléphant au cours de ce séjour et cette expérience ne nous manque pas. C’est bien plus fort de vivre auprès d’eux et d’essayer de les comprendre que d’observer la Nature depuis leur dos.

 

Un lieu magique où l’on sensibilise le touriste à la condition de l’éléphant en Thaïlande sans le stigmatiser, bien au contraire. Nous participons à l’économie du tourisme en Thaïlande mais dans le bon sens. Pour que Lek et ses compagnons continuent leur action, nous recommandons cet endroit, ne serait-ce qu’une journée.

 

elephants nature

 
 

Informations pratiques.

 

L’Elephant Nature Park se situe à environ 60 kilomètres de Chiang Mai.
Tarifs des forfaits (selon le cours de la monnaie) :
en simple visiteur :
Visite d’une journée => adulte : env. 60 €, enfant : env. 30 €
Visite de 2 jours/1 nuit => adulte : env. 140 €, enfant : env. 70 €
en volontaire :
Visite d’une semaine => env. 250 €/personne
en volontaire ‘’vétérinaire’’ : contacter le Parc via leur site
Les tarifs comprennent la navette aller/retour jusqu’à votre hôtel; les repas sur place et l’hébergement pour les forfaits avec nuit.

 

Le site internet de l’Elephant Nature Park : www.elephantnaturepark.org.

 

Pour ceux qui veulent faire plus encore, il est possible de devenir ambassadeur.

 

Nous nous sommes ressourcés dans ce parc au rythme de la vie des éléphants, loin de l’agitation des lieux trop touristiques. C’est un rêve d’enfants que de côtoyer les éléphants. Pourquoi monter sur leur dos sans les observer quand on peut les nourrir, les taquiner et profiter du spectacle que la Nature nous offre ?

 
 

 

N’hésitez pas à réagir, à poser une question ou à partager vos expériences et vos bons plans en laissant un commentaire juste en dessous. Et bien sûr, si vous avez aimé : Likez et partagez ;).

 
 

Pour compléter cet article vous pouvez aussi lire :

Quelques articles « animaliers » sur blog de Prisca.

Plongée avec les raies manta dans les eaux hawaïennes

Plongée sur les traces de Cousteau

Le royaume australien des raies

 
 

Julien passe d'une vie tranquille : métro, boulot, dodo à une vie d'aventures avec sa famille. Il se lance en 2013 dans la réalisation d'un tour du monde et crée le Blog de voyage : www.basketetsacados.com pour partager son périple avec les internautes et sa famille. Après 35 ans d'une vie passé en France, il découvre le monde et ses merveilles et vous invite à travers articles, photos et vidéos à le suivre. pour en savoir plus rendez vous ici...

A Votre Tour De Parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.