Accueil > Conseils aux voyageurs > Info voyages > Road Trip en Europe pendant 3 semaines, proposition d’itinéraire.

Road Trip en Europe pendant 3 semaines, proposition d’itinéraire.

Depuis notre road trip en Australie, entre avril et juin 2014 (un peu plus de 18 000 km), nous avions vraiment envie de remettre ça ! Une fois que l’on a goûté à ce mode de voyage très addictif il est quasi certain d’y revenir. L’appel de la route est très fort, l’envie de liberté aussi ! Cette fois nous avons décidé de parcourir un bout d’Europe que nous ne connaissions pas ou peu. Seules contraintes : le véhicule (notre 307 break), le timing : 3 semaines et le budget (autour de 50 euros par jours hors essence pour 2 adultes et 1 enfant). « Go » pour notre road trip en Europe !

 
france road trip en europe
 
 

Comment établir son itinéraire pour un road trip ?

 

Je pense sincèrement qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises règles. Mais je crois profondément que cette façon de voyager implique de laisser un peu de place à l’inattendu et à l’improvisation. Pour notre part, nous avons établi un plan de route avec les pays que nous voulions traverser. Quelques villes ou régions que nous tenions absolument à découvrir et un impératif puisque nous étions attendus par l’office du tourisme de la vallée de la Lech les 6,7 et 8 juin 2017.

 
paysage road trip en europe
 
 

Notre itinéraire pour ce road trip en Europe :

 

En tenant compte de ces éléments, ainsi que de notre budget et de la météo (souvent clémente à cette saison dans le sud) nous avons donc pensé le plan de route suivant :

 

– Départ de la Rochelle le 21 mai 2017
– 2 jours pour rejoindre l’Italie
– 4 jours en Italie
– 2 jours en Slovénie
– 3 jours en Croatie
– 2 jours en Hongrie
– passage rapide en Slovaquie pour rejoindre la République Tchèque
– 2 jours en République Tchèque
– 2 jours en Allemagne
– 3 jours en Autriche
– 2 jours pour rentrer chez nous en passant par l’Allemagne et Lyon.
– Retour à La Rochelle le 10 juin 2017

 

Au total nous passerons donc 21 jours sur la route pendant notre road trip en Europe.

 

Dans cet itinéraire que nous avons imaginé, nous avions inscrit dans le marbre quelques incontournables comme Pise, Venise, Budapest, Prague ou la vallée de la Lech. Mais nous avons également laissé la place à l’improvisation et aux sensations sur la route. Certains lieux nous ont littéralement subjugué et d’autre totalement déçu.

 
stop fun
 
 

Petit topo sur les conditions de vie pendant ce road trip en Europe :

 

La voiture : notre 307 break !

 

Sur ce point j’ai envie de faire passer le message que pour initier un road trip (quel qu’il soit) il n’y a pas forcément besoin de posséder un camping car, un van ou un camion aménagé. Chaque véhicule a ses avantages et ses inconvénients.

 

La voiture passe partout et est plus facile à stationner dans les grandes villes, elle permet en quelque sorte d’être au coeur de l’action. En revanche, cela nécessite de compter un budget nuit un peu plus important et d’être un peu plus organisé (car moins d’espace et de place pour stocker).

 

Le camping-car : c’est le must niveau confort, mais souvent un peu plus compliqué pour aller où l’on veut. Il faudra éviter certaines routes et souvent se garer en périphérie des grandes villes.

Le camion aménagé a en gros les mêmes avantages que le camping-car avec un peu plus de flexibilité, notamment pour l’accès aux grandes villes.

 

Le van reste le must et sans doute le meilleur compromis confort, maniabilité et liberté.

 
voiture road trip en europe
 
 

La vie dans notre voiture pendant ce road trip en Europe :

 

Nous étions un peu anxieux à l’idée de partir 3 semaines pour ce road trip en Europe avec notre voiture. Et finalement la vie à bord c’est plutôt bien passée. Pas d’ennuis mécaniques (ouf), un bon confort de route, la possibilité d’aller où l’on veut. Nous avons été très chanceux niveau météo avec seulement deux jours où il a plu. Bref, pas de gros soucis.

 

Evidement, nous avons dû nous loger pendant ce voyage, alternant camping, appartements, chambres et hôtels. Nous avons même passé une nuit à l’arrache dans la voiture entre Florence et Bologne en Italie.

 
voiture stop a l'arrache
 

Niveau équipement, nous avions deux tentes, une glacière, deux valises de vêtements, une caisse d’ustensiles de cuisine et de provisions, notre matériel photo, vidéo et informatique, nos matelas gonflables, duvets et oreillers, un camping gaz et un petit barbecue portatif. Le coffre de notre break était plein ! Pour info, nous avons utilisé la tente Big Agnes (ultra légère, parfaite pour le trekking) et la tente fresh&black de Quechua (vraiment bien contre la chaleur).

 
camping fun tente agnes
 
 

Le budget pendant ce road trip en Europe :

 

Niveau budget nous étions plutôt serrés, revenant d’un mois en Thaïlande où nous avions pas mal dépensé nous avons du faire attention. Nous nous sommes fixés un budget hors essence de 50 euros par jours et si parfois nous avons explosé le budget quotidien, d’autre fois nous étions largement en dessous.

 

À noter : pour le budget essence nous avons payé le litre de gasoil entre 1 euro et 1,30 euro, les pays les plus chers étant la France et l’Italie. Les moins chers la Slovaquie, la Hongrie et l’Autriche.

 

Certains pays coûtent chers, plus que la France et à contrario d’autres pays permettent de vivre avec un budget moins conséquent.

 
 

L’Italie :

 

Nourriture : une pizza c’est au minimum 5 euros (dans les grandes villes) et plus généralement le prix de la nourriture est à peu près équivalent à la France.

 

Hébergement : c’est assez cher vous aurez beaucoup de mal à vous loger pour moins de 30 euros y compris dans les campings.

 

La route : l’essence coûte aussi cher (voir un peu plus) qu’en France et les autoroutes ne sont vraiment pas données. Nous avions prévu d’éviter un maximum les routes payantes, mais tenus par des contraintes de temps et compte tenu de la mauvaise qualité du réseau routier en Italie nous n’avons pas eu le choix et avons dû emprunter l’autoroute (surtout entre la frontière et Pise).

 
pise
 
 

La Slovénie :

 

Nourriture : moins cher qu’en France. Possible de se faire un restaurant à trois (bières incluses) pour moins de 25 euros.

 

Hébergement : Nous n’avons passé qu’une nuit dans un camping à Piràn (une ville balnéaire qui nous a laissé sous le charme) et je dois bien avouer que 30 euros cela reste assez cher.

 

La route : essence moins cher qu’en France, autoroute à vignette (autour de 10 euros pour une dizaine de jours) et les routes sont de bonne qualité. Nous n’avons pas pris l’autoroute le pays est petit et nous y sommes passés rapidement.

 
slovénie
 
 

La Croatie :

 

Nourriture : même constat qu’en Slovénie, c’est moins cher qu’en France. En revanche avec la montée du tourisme dans ce pays depuis quelques années les prix des restaurants ont flambé. La nourriture n’est vraiment pas terrible. Vous trouverez en supermarché la bière à moins d’un euro et pourrez manger simplement pour moins de 3 euros par personnes.

 

Hébergement : Moins cher qu’en France ou en Italie. Nous avons loué un appartement très spacieux, équipé et confortable pour 30 euros la nuit (ce qui reste un très bon rapport qualité prix). Je vous déconseille de dormir à l’arrache en Croatie (les croates ne sont pas des marrants).

 

La route : Plutôt de bonne qualité et les péages sur autoroute restent plus abordables qu’en France ou en Italie. l’essence est moins cher qu’en France et qu’en Italie.

 
crikvenica croatie
 
 

La Hongrie :

 

La nourriture : Nous avons fait escale à Budapest et il faut reconnaître que le prix d’un restaurant est relativement abordable, vous mangerez à trois pour moins de 25 euros (sans doute encore moins cher en dehors des grandes villes). Il faut savoir qu’en Hongrie le salaire moyen tourne autour de 500 euros par mois.

 

Hébergement : Au coeur de Budapest nous avons loué une chambre triple pour un peu moins de 30 euros la nuit (nous y sommes resté deux nuits).

 

La route : Pour les autoroutes il faut une vignette, là aussi autour de 10 euros pour 10 jours. Nous n’en avons pas pris et avons donc emprunté les nationales et régionales, expérience un peu laborieuse et paysages beaucoup moins beaux qu’en Italie ou en Slovénie. L’essence est également moins chère qu’en France.

 
budapest souvenirs
 
 

La Slovaquie :

 

Nous avons juste traversé le pays, le temps de faire un plein à Bratislava et d’y manger un Mac Do. Premier constat le Mac Do coûte quasiment deux fois moins cher qu’en France et le litre de gasoil tourne autour d’un euro. Nous n’avons pas regardé niveau hébergement, mais il y a fort à parier que cela soit aussi moins cher que dans les pays voisins.

 
 

La République Tchèque :

 

La nourriture : Il faut évidemment faire le distinguo entre Prague et le reste du pays (Prague étant plus cher). Mais globalement on mange bien pour pas cher. Un restaurant à trois pour 20 euros est tout à fait envisageable. Et surtout vous pourrez tester les meilleures bières d’Europe. En dehors du centre de Prague les prix de la restauration sont vraiment intéressants.

 

Hébergement : Nous étions dans la zone résidentielle du sud-ouest de Prague et avons passé deux nuits dans un hôtel de standing correct pour 45 euros la nuit (ce qui n’est pas très cher pour le secteur). Dans le centre de Prague vous trouverez des hébergements à partir de 40 euros la nuit mais les prix grimpent très vite.

 

La route : Là encore il faut une vignette (12 euros pour 10 jours) pour utiliser les autoroutes. Et le prix de l’essence est un peu moins cher qu’en France.

 
rue prague
 
 

L’Allemagne :

 

La nourriture : Le prix d’un restaurant et la nourriture dans les supermarchés est comparable à celui de la France.

 

Hébergement : C’est très cher vous ne trouverez pas d’hébergement à moins de 50 euros pour deux. En camping nous en avons eu pour 29 à 35 euros par nuits.

 

La route : Autoroutes gratuites (cela risque de changer en 2019 avec un système de vignettes) et l’essence est très légèrement moins chère qu’en France.

 
camping road trip europe
 
 

L’Autriche :

 

La nourriture : Le prix est comparable à celui de la France

 

Hébergement : C’est assez cher, si vous voulez vous en tirer pour moins de 50 euros la nuit il faudra opter pour du logement chez l’habitant.

 

La route : Là encore les autoroutes nécessitent l’octroi d’une vignette (environ 10 euros pour 10 jours) et l’essence coûte moins cher qu’en France. Attention tout de même les prix grimpent un peu dans les montagnes.

 
autriche
 
 

À noter :

 

Pour dormir, certains pays sont plus tolérants que d’autres vis à vis du « parking de nuit ». Concrètement, vous pourrez dormir un peu à l’arrache en Italie, en France et en Allemagne, par contre à éviter en Croatie, en Autriche et en Hongrie. Si vous avez un van, un camion aménagé ou un camping car je vous recommande l’application park4night et vous pourrez aussi utiliser google map (qui recense tout un tas d’informations utiles).

 

Pour les pays qui demandent une vignette pour les autoroutes, je vous conseille si vous prenez l’autoroute de la prendre. Si vous vous faites prendre sans vignette vous risquez une amande allant de 50 à 200 euros suivant le pays. Pour trouver les fameuses vignettes il vous suffira la plupart du temps de les demander au tabacs, stations services, postes frontières etc. Vous pourrez aussi les acheter à l’avance via internet.

 
 

Notre itinéraire étape par étape pendant ce road trip en Europe :

 

En tout nous avons fait 5530 km en 21 jours.

 
itinéraire road trip en europe
 

France :
La Rochelle ++
>> Gaillac +
>> Cadenet (Luberon) +
Italie :
>>San Remo ++
>>Pise +
>>Florence ++
>>Bologne +
>>Venise ++
Slovénie :
>>Vallée de la Soca ++
>>Predjama +
>>Piran +++
Croatie :
>>Crikvenica
>>Omisalj
>>Zagreb
Hongrie :
>>Budapest +++
Slovaquie :
>>Bratislava
République Tchèque :
>>Prague +++
>>Dobrany +
Allemagne :
>>Bad Gogging
>>Munich ++
>>Lindau (lac de Constance) ++
Autriche :
>>Elbigenalp ++
>>vallée du Tyrol ++
Allemagne :
France :
>>Besançon
>>Lyon +
>>La Rochelle ++

 

* le nombre de + est le reflet de notre impression ou ressenti dans les lieux par lesquels nous sommes passés. Il ne faut surtout pas prendre cette notation comme un avis tranché. certaines villes comme Bratislava, Bad Gögging ou Besançon n’ont pas été découvertes mais seulement traversées. Et tous ces lieux (à part La Rochelle que nous connaissons bien) demanderaient beaucoup plus de temps pour se faire un véritable avis.

 
 

Nos coups de coeur durant notre road trip en Europe :

 

En Italie :

 

San Remo :

Nous avons bien aimé la ville balnéaire, situé à quelques kilomètres de la frontière avec la France. La promenade le long de la mer, le port de plaisance, la vielle ville, le monde, l’ambiance.

 
san remo
 

Florence :

Une architecture de toute beauté, un coucher de soleil juste magnifique, une vie nocturne pétillante… Quel dommage que nous n’ayons pas eu le temps de nous y attarder.

 
coucher de soleil florence
 

Venise :

Nous sommes tombés sous le charme ! Les canaux, les gondoles, les petites ruelles et le Spritz !! Certes, beaucoup de monde, mais le moyen de se perdre loin de la place San Marco.

 
venise
 
 

En Slovénie :

 

Piràn :

La Slovénie c’est la douceur de vivre et Piràn confirme cette impression. Petite ville balnéaire vraiment magnifique. Une vielle ville, un petit port, une place avec de nombreux cafés et un pied dans la mer Adriatique. Un vrai petit havre de paix.

 
lindau panorama
 
 

En Hongrie :

 

Budapest :

La ville de Budapest à vraiment été une très belle surprise, à la fois bouillonnante et historique, coupée en deux par le Danube. Une ville cosmopolite avec de nombreux monuments, des espaces verts et une atmosphère très vivante.

 
budapest
 
 

En République Thèque :

 

Prague :

C’est une ville merveilleuse dans laquelle nous étions déjà passé en 2015 et nous avons eu beaucoup de plaisir à y retourner. Un charme fou, très romantique, de nombreux monuments et une gastronomie typique à tester !

 
prague
 
 

En Allemagne :

 

Lindau :

Située sur le lac de Constance, la ville de Lindau offre un cadre magnifique : d’un côté la montagne (les Alpes) de l’autre le lac. Un véritable écrin de nature, un cadre zen. Une petite île très sympathique, un coucher de soleil sur le lac est à tomber…

 
lindau road trip europe
 
 

En Autriche :

 

La vallée du Tyrol :

Comment ne pas tomber amoureux de ce coin de nature dans les montagnes. Nous avons vraiment apprécié l’authenticité des lieux et la beauté des paysages. Le lieu idéal pour se ressourcer, se balader et couper de son quotidien.

 
montagne vallée de la lech
 
 

À noter :

 

La grosse déception de ce road trip en Europe est la Croatie, certes nous n’en n’avons vu qu’un petit bout au nord du pays (sûrement moins paradisiaque que les îles du sud), mais nous avons été déçus par l’accueil et le cadre. Nous nous attendions à un pays beaucoup plus authentique et à des paysages à couper le souffle ! Quelle déception. Dès la frontière nous nous sommes heurtés à une douanière mal élevée et plus que désagréable !

 

Nous avons également été surpris par les prix dans certains pays que nous pensions plus abordables (comme l’Allemagne, l’Italie ou la Croatie), finalement la France reste un pays pas si cher que ça.

 

Grosse surprise aussi avec la Slovénie, nous pensions traverser le pays rapidement sans y attacher beaucoup d’attention. Quelle erreur, ce pays est magnifique et les gens y sont adorables.

 
piran road trip en europe
 
 

Pour conclure à propos de notre road trip en Europe :

 

Cette expérience de road trip en Europe aura été intense, à la fois par son rythme soutenu et par sa diversité (dans un espace si restreint). En trois semaines nous sommes passés par 9 pays (France incluse) et avons parcouru un peu plus de 5500 km. Cela n’est pas suffisant pour connaitre vraiment les lieux par lesquels nous sommes passés, mais cela nous aura permis de découvrir des villes et des régions d’Europe que nous aurons beaucoup de plaisir à revoir. Un dépaysement total et toujours ce sentiment de liberté sur la route.

 
munich
 

J’espère que cet article vous apportera quelques pistes pour vos futurs voyages et que cela vous donnera envie de prendre la route !

 

N’hésitez pas à donner vos impressions et à partager vos expériences (et vos coups de coeurs européens) en laissant un commentaire.

 
 

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • itinéraire europe 2 semaines

Julien passe d'une vie tranquille : métro, boulot, dodo à une vie d'aventures avec sa famille. Il se lance en 2013 dans la réalisation d'un tour du monde et crée le Blog de voyage : www.basketetsacados.com pour partager son périple avec les internautes et sa famille. Après 35 ans d'une vie passé en France, il découvre le monde et ses merveilles et vous invite à travers articles, photos et vidéos à le suivre. pour en savoir plus rendez vous ici...

A Votre Tour De Parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.