Accueil > Journal de bord > Avant le départ > Bilan sur un an de préparatifs de notre tour du monde!

Bilan sur un an de préparatifs de notre tour du monde!

bilan des préparatifs tour du monde

 

Un tour du monde avec un enfant ça se prépare et comme vous le savez désormais… pas question de partir à « l’arrache »! Entre la réorganisation de notre vie, la mobilisation sur le budget, les impératifs de santé, l’administratif, la planification et les imprévus de dernière minute, notre tour du monde aura mûri plus d’un an. Malgré tout, nous souhaitons vraiment laisser place à l’imprévu.

 

julienTout a commencé il y a bien longtemps : j’étais ado, la quinzaine et me demandais ce que je faisais là, ce que je ferais demain et si tout cela avait du sens? Les années ont passé, j’ai grandi, construit une vie, une famille et cette question est restée sans réponse. Alors la question s’est transformée en envie, celle de vivre ma vie tant que tout va bien.

 

En mai 2012 la décision a été prise : je voulais partir, voir le monde, rencontrer d’autres personnes avec des cultures et des modes de vie diamétralement opposés au mien. Restait à voir si Johanna adhérait au projet et était d’accord pour me suivre. Bien sûr est ensuite venue la question de Lucas. Et c’est à ce moment que l’aventure a commencé, la réflexion aussi.

 

Même avec la conviction de faire le bon choix une décision qui remet en question nos habitudes, notre mode de vie et notre confort n’est jamais facile à prendre. On a toujours une bonne excuse pour remettre à demain ce qui nous tient à coeur. C’est ainsi que les années passent et que nos projets n’aboutissent pas. Il est vrai que la route est parsemée d’embuches et qu’il faut faire des efforts pour atteindre ses objectifs, mais après tout la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Alors pourquoi ne pas franchir le pas et réaliser ses rêves plutôt que d’attendre la fin en spectateur. Vous êtes les acteurs de vos vies et rien n’est impossible à celui qui s’en donne les moyens.

 

Un an de préparatifs c’est long, mais c’était nécessaire pour mûrir notre projet, pour le penser. Et tout ne s’est pas fait dans la facilité. Aujourd’hui nous touchons au but, nous sommes prêts. Dans ce qui suit je vais vous raconter quelques anecdotes et quelques étapes cruciales par lesquelles nous sommes passés afin de vous montrer que tout est possible, qu’il faut juste y croire et tout mettre en oeuvre pour réaliser votre projet.

 

familleComme je vous le disais, en mai 2012 la décision est prise et Johanna accepte de me suivre dans cette aventure (je savais que depuis longtemps elle aspirait aussi à découvrir le monde), elle me fait confiance et l’idée lui plaît! C’est déjà un grand soulagement pour moi, je pourrai vivre mon rêve et être avec ma famille, celle que j’ai construite depuis huit ans. La discussion et la concertation commence alors car nous prenons tout de suite conscience qu’une telle aventure ne peut se faire sans un véritable projet de vie derrière. Voir le monde est un rêve, un fantasme, mais ce n’est pas suffisant pour tout plaquer sans assurer un avenir à notre fils.

 

Et puis deux ans sans aucune contrainte, sans aucun but précis, ce sont  de super vacances mais cela nous semble être une perte de temps. Après une période de deux mois de réflexion, nous établissons un itinéraire de base et définissons les principes et le précepte de ce périple que nous voulons vivre. Nous nous projetons même après (bien qu’il ne faille pas se focaliser sur l’après… chaque chose en son temps et avant tout il faut vivre son aventure). Le plan de marche est en route, nous savons ce qu’il nous reste à faire et à mettre en place pour réaliser notre projet. Etapes par étapes, nous allons concrétiser notre voyage et nous libérer de nos obligations professionnelles, organiser nos affaires, préparer notre budget et gérer les points clés pour réussir notre tour du monde.

 
 

Cinq étapes plus tard nous voilà en route pour l’aventure!

 

Première étape : quitter nos emplois respectifs… la tâche bien que jouissive n’est pas aisée. Comment dire « au revoir Président » sans balayer d’un revers de la main des années d’investissement? Comment partir dans de bonnes conditions sans froisser son patron? En définitif nous ne nous sommes pas trop attardés sur la question et après des négociations avons réussi tant bien que mal à régler la question travail : pour moi en novembre 2012 et pour Johanna en mars 2013.

 

lucasDeuxième étape : préparer notre fils Lucas à ce grand changement de vie. Ce n’est pas une mince affaire de faire prendre conscience à un enfant de 3 ans de tout ce qu’implique une telle aventure. Nous en parlons d’ailleurs dans cet article. Prés d’un an de communication sur le sujet après, Lucas sait qu’il va partir en voyage et que sa vie va changer. Il est prêt, même si au fond il ne mesure pas pleinement ce qui va lui arriver!

 

Troisième étape : organiser notre projet. Tellement de choses restent à faire, par où commencer et où trouver les informations? D’ailleurs cela m’a poussé à commencer la rédaction d’un guide pour aider d’autres personnes à préparer et à vivre un projet de grand voyage (sortie prévue en septembre 2013). En attendant vous pourrez trouver notre cheminement sur l’article Pourquoi faire un tour du monde, et des informations utiles dans notre rubrique conseils aux voyageurs (comme, par exemple, comment choisir votre assurance voyage). Concrètement là aussi nous sommes prêts, il ne nous reste plus qu’à mettre notre maison en location, à régler deux ou trois détails administratifs et placer notre dernier chat…

 

Quatrième étape : en parler à nos proches et leur permettre d’accepter notre projet en leur montrant notre sérieux et notre motivation. D’ailleurs j’en parle sur un ton ironique et caricatural dans cet article. Chose faite aujourd’hui, nos proches nous soutiennent et se réjouissent de l’aventure qui nous attend.

 

Cinquième étape : prendre nos sacs à dos, chausser nos baskets et s’envoler pour l’Inde. Le palpitant s’accélère à l’approche du départ, mais c’est l’excitation qui prend le pas sur la peur de l’inconnu. En septembre nous partons avec une seule certitude : nous allons vivre notre rêve! Nous avons franchi le pas, tout organisé… reste plus qu’à en profiter au maximum :).

 
 

2 anecdotes qui ont entrainé quelques changements :

 

Au départ nous pensions partir en mars 2013 ce qui nous laissait le temps de vendre un bout de terrain pour financer notre voyage et faire quelques travaux dans notre maison avant de la louer. Sauf que cela ne se passe jamais comme prévu et alors que la vente était signée en août 2012…en septembre les acheteurs se rétractent et nous voilà repartis au point de départ. Fort heureusement le bien immobilier que nous proposons est rare et demandé, donc le temps de gérer l’administratif et en mars 2013 notre terrain est vendu,  les travaux de la maison commencent… le départ est décalé à juin 2013.

 

pied casséAvril 2013, alors que je donne un coup de main aux ouvriers pour déplacer une cuve de fioul très lourde et très grosse, la cuve et le sort s’acharne cette fois-ci sur mon pieds. Direction les urgences… deux doigts de pieds cassés et une jolie fracture ouverte. De juin nous décidons raisonnablement de repousser à septembre le départ. Sans doute un mal pour un bien car la saison sera meilleure en Inde et nous aurons le temps de finir les travaux.

 

Je vous passe les péripéties liées aux travaux et les derniers pépins de santé à gérer pour Lucas. Mais nous voulons vraiment partir et nous touchons au but. Le voyage n’en sera que plus apprécié et le départ plus savouré!

 
 

aeroport bombayTout cela pour dire que lorsque l’on veut vraiment quelque chose, que l’on se donne les moyens et le temps pour réussir ses projets et que l’on passe à l’acte, TOUT EST POSSIBLE! Alors allez y, foncez!
Départ Paris le 09 septembre 2013 – Arrivée Bombay le 10 septembre 2013…

 
 
 
 
 

Si vous aussi vous avez vécu des péripéties et que vous voulez partagez vos anecdotes, ou si tout simplement vous voulez réagir, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous. Et si vous avez aimé cet article Likez le 😉

 
 

Julien passe d'une vie tranquille : métro, boulot, dodo à une vie d'aventures avec sa famille. Il se lance en 2013 dans la réalisation d'un tour du monde et crée le Blog de voyage : www.basketetsacados.com pour partager son périple avec les internautes et sa famille. Après 35 ans d'une vie passé en France, il découvre le monde et ses merveilles et vous invite à travers articles, photos et vidéos à le suivre. pour en savoir plus rendez vous ici...

  • Et oui je suis d’accord il faut oser et surtout se donner les moyens. J’espère que votre projet sera à la hauteur de vos espérances et beaucoup de bonheur

  • je voit que vous être vraiment près de votre but, et le voyage seras très mérité ne lâché pas vos rêve et quel bonne idée de commencer par l’inde, totalement fou et en même temps riche en culture.

    MABER a 12 jours de sont départ! 😉

  • On touche du bois, jusqu’ici tout va bien !… Départ le 1er septembre en ce qui nous concerne. Dans l’autre sens. Je n’ai pas pris le temps de regarder votre parcours. Sans doute croise-t-il le nôtre quelque part ?…
    Quoi qu’il en soit : bonne route et régalez-vous !!!

    • Salut Steph!

      Merci pour le message… Pour notre parcours effectivement il risque de croiser le votre, par contre niveau timing je ne sais pas quand vous serez en Océanie et Aise?
      A bientôt et profitez bien.

  • En Asie, nous y serons d’octobre 2013 à fin avril début mai 2014… Mais vous dire où… ??? Aucune idée bien précise à ce stade ! Bonne route !

    • Nous serons en Asie du sud est entre septembre 2013 et et mars 2014 nous aurons surement l’occasion de nous croiser. De notre côté l’itinéraire donne : Inde, Thaïlande, Birmanie, Thaïlande, Laos, Vietnam, Cambodge, Thaïlande, Malaisie, Singapour, Indonésie, Hong Kong, Japon. Après départ pour l’Océanie. En gros 6 mois en Asie du sud est + ou – 1 mois en fonction des rencontres et des coups de coeur. Avec 1 mois pour l’Inde, Trois semaines pour la Birmanie, un bon mois en tout pour les différents passages en Thaïlande, et environ 15 jours pour chacune des autres destinations (sauf Hong Kong et Singapour ou nous ferons que quelques jours).

  • Quelle aventure déjà avant le départ ! De mon côté, quitter mon boulot et l’annoncer à ma famille serait les étapes les plus difficiles je pense.

  • Fred, c’est ce qu’on se disait au départ et finalement, c’est ce qui a été le plus simple à faire. On a été particulièrement étonnés de l’accueil réservé par nos patrons respectifs, très positifs. Quant à la famille, elle est notre première supportrice ! Le plus « dur », c’est de se dire « chiche », après, c’est le voyage qui commence !

  • En gros même parcours et même timing sur l’Asie du Sud-Est en effet… De notre côté, nous faisons l’impasse sur l »Océanie et l’Inde au profit des Etats-Unis et de l’Afrique Australe. Alors au plaisir de se croiser pour goûter une ou deux bières locales ! Et ça donnera aux enfants l’occasion de parler un peu français entre eux !

  • Oh quelle surprise, nous avons prévu notre départ pile poil 1 an après vous, le 9 septembre 2014… Je viens de découvrir votre site ! je vous souhaite une superbe aventure et je file découvrir le reste en attendant de vous suivre bien sûr !

  • C’est génial d’avoir le courage de partir comme cela à l’aventure, ce n’est pas du à tout le monde. J’ai déjà songé à faire la même chose, mais les obligations professionnels sont là malheureusement ! bon courage à vous

    • Il suffit juste, si c’est réellement une de vos motivations de découvrir le monde, d’oser se lancer et ensuite de s’organiser. Pour notre part ce n’est que du bonheur 🙂

A Votre Tour De Parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.